Présentation

Né en 2016, le collectif regroupe deux ans après son existence, vingt adhérents, dont trois particuliers et quatre musées des transports : Vanosc (07), Pont-de-Claix (38), Wissembourg (67) et Chelles (77).

La symbiose de ces activités, dans la passion commune qui anime les membres du CAPTC, suscite des retours d’expérience et conduit à un savoir-faire technique d’une grande richesse pour chaque adhérent. Toutefois le manque de moyens, les contraintes administratives ou réglementaires, la spécificité de notre secteur, l’isolement de certaines associations et le manque de promotion à l’échelle médiatique sont autant de particularités qui exigent des associations de sauvegarde de se fédérer.

Un patrimoine en héritage

Les associations centralisent l’ensemble des informations et entretiennent des relations privilégiées avec les témoins ayant participé à l’évolution de ce patrimoine industriel. Cette quête de documents, photos, tickets, matériels servant ou ayant servi aux transports collectifs nationaux, ne cesse d’enrichir une collection toujours plus importante :

  • équipements : poteaux d’arrêts, tickets d’autobus et d’autocars, porte-clefs, épinglettes, autocollants, signalétique…
  • matériel embarqué : cornes de départ, girouettes, composteurs, oblitérateurs, matériel de billettique tels pinces, distributeurs de billets, etc.
  • documents administratifs : conventions, lois et décrets, parcs, courriers…
  • photothèques : photos d’autobus, d’autocars, de tramways, de métros, de trolleybus, de toutes époques et tous formats, historiques des entreprises exploitantes (autocaristes et transports urbains)
  • tickets : tarification des origines à nos jours, introuvable ailleurs
  • plans et horaires : lignes, itinéraires, réseaux, fiches et guides-horaires
  • modélisme : autobus, autocars, réseaux ferrés, circuits,…
  • tenues : hommes, femmes, exploitation, contrôle, conducteurs…

Sur cette base, les associations assurent à leur manière la promotion des transports du passé comme du présent, de deux manières :

  • par l’édition, la diffusion ou la publication de bulletins internes, de magazines, d’ouvrages spécialisés, sur un thème technique ou historique
  • par des manifestations culturelles ou des expositions, lorsque leur environnement le permet.

Dans ce cadre, elles peuvent présenter des objets, des archives pour montrer aux jeunes générations les transports d’hier et les comparer aux transports d’aujourd’hui. Ces démonstrations peuvent se produire :

  • en exposant le matériel par la tenue temporaire d’un stand ou sa mise en valeur sous vitrine
  • par le stationnement d’un autobus-musée accueillant le public aux abords d’une manifestation.

Les manifestations culturelles

Tout au long de l’année, des événements nationaux offrent aux associations l’opportunité de s’afficher :

  • la Nuit des Musées, le 3ème week-end de mai
  • les Journées Européennes du Patrimoine, le 3ème week-end de septembre.

Si les associations gérant des musées ouverts au public sont naturellement mobilisées, d’autres membres peuvent mutualiser leurs moyens, en collaboration avec les autorités territoriales ou en partenariat avec certains réseaux.

De cette entente, naissent des initiatives locales pour remettre des véhicules d’époque en service dans le cadre de :

  • rotations entre un point-relais et un lieu d’exposition
  • reprise partielle ou journalière d’une ligne régulière.

Anniversaires, journées promotionnelles, initiatives citoyennes locales donnent également naissance à de belles rétrospectives ou à des voyages dans le temps appréciés du public.

La découverte d’un autobus-musée et d’archives permet de comparer l’évolution des transports urbains, à travers l’autobus, le tramway et les actuels modes lourds. Les enfants découvrent les valeurs du respect et du patrimoine, mais aussi les coulisses d’un réseau ou l’importance du transport urbain dans la ville (engorgement de la voirie, impact environnemental, prévention routière, flux et voies de communication). C’est aussi une façon unique de s’initier à l’Histoire et à la configuration de sa ville ou de sa campagne, sous un aspect original.

Un savoir à partager chez soi

Pour financer leurs activités, assurer les ressources nécessaires à la sauvegarde de leurs collections et dans un souci de partage, de transmission de la culture et de l’histoire des transports collectifs, les associations adhérentes mettent en vente de nombreux produits et supports thématiques, aussi éclectiques que spécialisés :

  • mugs, porte-clés, cartes postales, T-shirts, objets décoratifs et pratiques
  • DVD, CD-Rom, ouvrages historiques, calendriers annuels.
Cahier de présentation

Lien de téléchargement